Pourquoi y a-t-il différentes échelles de température ?

illustration du Récréasciences sur la température
Récréasciences

C’est historique, les graduations des thermomètres ont été construites par plusieurs inventeurs, ce qui explique pourquoi il existe plusieurs unités avec des conventions différentes :

  • Échelle Fahrenheit (1724)

0 pour la température minimum atteinte dans la ville de Dantzig au cours de l'hiver 1708-1709 et 96 pour la température du sang de cheval

  • Échelle Réaumur (1731)

0 pour la glace fondante et 80 pour l’ébullition de l’eau

  • Échelle centigrade (1742) devenu échelle Celsius (1948)

0 pour la glace fondante et 100 pour l’ébullition de l’eau

  • Le kelvin est une unité définie par rapport au zéro absolu (-273,15° C). Mais un kelvin est équivalent à un degré Celsius.

Toutes ces températures sont obtenues à une pression atmosphérique dite "normale" de 1013 hPa (hecto Pascal) au niveau de la mer.

Pour une personne utilisant les degrés Fahrenheit notre corps n’est pas à 37°C mais à environ 100°F.

En France, comme dans la majorité des pays, les degrés Celsius sont utilisés pour connaître la température. Aux États-Unis, c’est plutôt les degrés Fahrenheit.

 

Pour en savoir plus sur la température, retrouvez la malle "Chaud Devant !" sur le site de Centre•Sciences.

 

Illustration de Samuel Roux

Thématique
Chimie
Concepteur(s)

Centre-Sciences

Publics
Grand public
Tarif(s)

Gratuit

Partager
Adhérer à Centre•Sciences