Changements récents | RSS
Plan du site
Imprimer
Rechercher:

ACCUEIL


COVALENCES
MARDIS DE LA SCIENCE
FÊTE DE LA SCIENCE
RENCONTRES SCIENTIFIQUES
ACTIONS SCOLAIRES
LE RÉSEAU
RESSOURCES


QUI SOMMES-NOUS ?
NOUS CONTACTER
ABONNEMENT LETTRE D'INFO

L'agenda régional

Agenda régional

L'annuaire régional

Annuaire régional

Le catalogue des expositions

Expositions

Que faire ?

Placez les éléments du puzzle dans l'ordre pour voir apparaître le fonctionnement de la pompe à chaleur. Aidez vous des indices ci-dessous.

« Tout se joue grâce au changement d'état, quand le fluide passe de l'état liquide à l'état gazeux, et inversement. En s’évaporant, il capte de l’énergie, puis le compresseur en augmente la température. Dans le condensateur, la vapeur redevient liquide et restitue l’énergie au chauffage avant de poursuivre son cycle par le détendeur… qui abaisse la pression pour faciliter l’évaporation du liquide. Le cycle est bouclé en allant chercher de nouveau les calories extérieurs... »

Cliquer-déplacer sur les pièces en bas de l'écran: vers le centre pour un déplacement, ou près du bord pour une rotation. Si vous êtes coincés, tapez s pour la solution.

Comment faire du chaud avec du froid ?

L’énergie ne peut ni se créer ni se détruire, mais simplement se transformer ou s’échanger. Elle est quantifiée en joule ou, selon le domaine d’activité, en kilowattheure, en tonne d’équivalent pétrole, voire en calorie…

En Savoir +...

Tout moteur même idéal converti l’énergie en mouvement avec au mieux un rendement de 1 (ou 100%), et dans la réalité, beaucoup plus faible, dû aux pertes d’énergie, par frottement, échauffement…

Coefficient de performance...

Si une pompe à chaleur parvient à un rendement supérieur à 1, (ici par exemple, elle produit 25kW en consommant 7kW d'électricité) c’est qu’au lieu de dissiper l’électricité en chaleur par effet joule -tel un radiateur ou une bouilloire- elle va chercher dans l’environnement des calories supplémentaires ! Mais le rendement énergétique global est loin de 1 ; on considère son coefficient de performance en comparant l’énergie produite avec celle qu’aurait assurée l’effet joule seul (25 kW / 7 kW d'où COP=3,5).

Tout savoir sur les pompes à chaleur...

Suite...

Page mise à jour le 20 juin 2013 à 14h20
Réalisation