Changements récents | RSS
Plan du site
Imprimer
Rechercher:


QUI SOMMES-NOUS ?
RÉSEAU ET ANNUAIRE
LETTRE D'INFO
ECHOSCIENCES


MARDIS DE LA SCIENCE
FÊTE DE LA SCIENCE
ACTIONS SCOLAIRES


EXPOSITIONS ET OUTILS
RESSOURCES EN LIGNE


SUIVEZ-NOUS

Facebook  Echosciences

NOUS CONTACTER

Ateliers Tout est chimie

Tous parents

Le corps humain est formé d’une quantité astronomique de molécules, mais la plus spectaculaire est sans nul doute l’acide désoxyribonucléique, en langage courant : l’ADN !

Cette molécule est tellement longue qu’il est possible de la voir à l’œil nu. Ça vous intéresse ?
Alors, c’est parti !!

Place à l’expérience

Broyer l’oignon et mettre le résultat dans le récipient en verre. Ajouter de l’eau salée (préparé à partir de 2-3 pincées de sel dans un demi-verre d’eau tiède) jusqu’à recouvrir la mixture et mélanger.
Ajouter 2 cuillères à café de produit vaisselle et mélanger délicatement jusqu’à obtenir une substance visqueuse. Après 5 minutes, filtrer à l’aide de la passoire pour récolter le liquide dans le récipient haut et étroit. Presser ce qui reste dans la passoire pour obtenir le plus de liquide possible.
Ajouter délicatement l’alcool à brûler en faisant couler sur la paroi jusqu’à obtenir la même hauteur de liquide. Attendre 15 minutes. Qu’observe-t-on ?

Que retenir ?

L’ADN est contenu dans toutes les cellules de l’oignon mais protégé par deux membranes. Pour atteindre cette molécule, il faut donc casser ces membranes grâce au liquide vaisselle. Enfin, pour le voir, comme celui-ci n’est pas soluble dans l’alcool, il va devenir solide et c’est cela que l’on observe sous forme cotonneuse.

Pour aller plus loin

L’ADN signifie acide désoxyribonucléique. C’est une très longue molécule présente dans toutes les cellules de notre corps (sauf les globules rouges) et constitue le code barre de notre identité. Il se présente sous la forme de deux chaînes d’atomes qui s’enroulent ensemble comme une échelle hélicoïdale dont les barreaux sont les bases azotées.
Toutes les informations nécessaires au bon fonctionnement du corps sont prédéfinies par un code composé de quatre lettres : A, T, C et G, liées deux à deux. On les appelle les bases azotées,

A signifie adénine,
T thymine,
C cytosine
et G guanine.

Pour revenir au sommaire ou sinon continuer avec l'atelier suivant

Page mise à jour le 09 janvier 2012 à 13h44
Réalisation