Changements récents | RSS
Plan du site
Imprimer
Rechercher:


QUI SOMMES-NOUS ?
RÉSEAU ET ANNUAIRE
LETTRE D'INFO
ECHOSCIENCES


MARDIS DE LA SCIENCE
FÊTE DE LA SCIENCE
ACTIONS SCOLAIRES


EXPOSITIONS ET OUTILS
RESSOURCES EN LIGNE


SUIVEZ-NOUS

Facebook  Echosciences

NOUS CONTACTER

Ateliers Tout est chimie

Dure ou dure dure ?

Êtes-vous grand consommateur de savon ?

Généralement, pour se laver les mains, nous aimons bien que cela mousse. Pourtant, selon le lieu où l’on se situe en France, nous avons besoin de plus ou moins de savon. Le calcium (Ca) présent dans l’eau du robinet en est le grand responsable. Plus il y a de calcium dans l’eau et plus l’eau est dite dure. On parle communément, d’eau «calcaire».

Place à l’expérience

Verser la même quantité des différentes eaux dont vous disposez dans des verres. Ajouter un morceau de savon dans chaque verre d’eau et agiter pour faire mousser. Arrêter quand la mousse persiste.
Comparer la quantité de savon nécessaire à faire mousser les différentes eaux. Quand cela est possible, regarder la quantité de calcium contenue dans les eaux sur les étiquettes.
Faire la même expérience avec du savon liquide pour les mains. Que constatez-vous ?

Que retenir ?

Le «calcaire» est présent dans certaines eaux sous forme de sels. Il rend l’eau «dure», c’est-à-dire qu’elle laisse une sensation de craie sur les mains quand elle s’évapore, rend le linge rêche après séchage et qu’il faut beaucoup plus de savon pour la faire mousser. Plus une eau est dure, et plus il faut de savon pour éliminer le «calcaire» avant que la mousse ne puisse se former.

Pour aller plus loin

Le savon est composé d’une molécule dont la forme est comparable à un « clou ». La tête est dite hydrophile, c’est-à-dire, aimant l’eau, et la queue est dite hydrophobe, qui n’aime pas l’eau. Lorsque l’on met du savon dans l’eau, les molécules vont faire en sorte de minimiser le contact des queues avec l’eau. On aura alors formation de bulles ! Lorsque l’eau contient du calcaire (en fait des ions calcium Ca2+), la tête va avoir une plus grande affinité avec les ions Ca2+ qu’avec l’eau et la formation des bulles sera plus difficile.

%

Dans son parcours naturel, l'eau traverse plusieurs types de roches de nature géologique différente. Elle se charge alors en sels minéraux et en oligo-éléments. La dureté de l'eau dépend de la nature géologique du sous-sol qu'elle a traversé : elle varie donc selon les régions ; terrains granitiques, eau douce ou très douce, terrains sédimentaires ou calcaires, eau dure. Afin de faciliter la formation de mousse et augmenter l'efficacité des détergents, les fabricants ont rajouté des agents séquestrants dans les savons comme l’EDTA improprement appelés anti-calcaires, qui piègent le calcium.

Pour revenir au sommaire ou sinon continuer avec l'atelier suivant

Page mise à jour le 09 janvier 2012 à 13h23
Réalisation