Changements récents | RSS
Plan du site
Imprimer
Rechercher:

ACCUEIL


COVALENCES
MARDIS DE LA SCIENCE
FÊTE DE LA SCIENCE
RENCONTRES SCIENTIFIQUES
ACTIONS SCOLAIRES
LE RÉSEAU
RESSOURCES


QUI SOMMES-NOUS ?
NOUS CONTACTER
ABONNEMENT LETTRE D'INFO

L'agenda régional

Agenda régional

L'annuaire régional

Annuaire régional

Le catalogue des expositions

Expositions

Les mardis de la science, saison 2010-2011

Sommaire (cacher)

Cher


Muséum de Bourges à 20h

mardi 16 novembre

Les Leds au quotidien
par Philippe Gandon-Léger, directeur technique chez Comatelec expert au Comité européen de normalisation (CEN) et à l’Association française de l’éclairage (AFE)
Conférence proposée par les Ingénieurs et scientifiques du Cher

Résumé

mardi 14 décembre

Physico-chimie des plasmas : la chimie aux Très hautes températures
par Charles De Izarra, professeur à l’université d’Orléans et directeur de la Faculté des sciences – site de Bourges
Conférence proposée par la faculté des sciences de Bourges

Résumé

mardi 18 janvier

Des métiers pour une manip.
Projection du film suivi d'un débat en présence de Philippe Claire, réalisateur, et d'un scientifique interviewé dans le film, Michel Tagger, directeur du LPC2E (Laboratoire de physique et chimie de l’environnement et de l’espace), responsable du programme LOFAR
Conférence proposée par Centre•Sciences

Résumé

mardi 15 février

La communication chimique chez les insectes sociaux et les termites en particulier : des mécanismes à l’évolution des espèces
par Anne-Geneviève Bagneres directrice de recherche à l'IRBI
Conférence proposée par le muséum d'histoire naturelle de Bourges.

Résumé

mardi 15 mars

Sauvegarde de la Biodiversité : les effets des pesticides sur les abeilles
par Jean-Marc Bonmatin, chercheur au Centre de biophysique moléculaire (CBM)
Conférence proposée par l'IUT mesures physiques de Bourges

Résumé

mardi 12 avril

La fouille d'archéologie préventive Avaricum à Bourges : émergence et développement d'un quartier artisanal au Moyen Age
par Jacques Troadec, Mélanie Fondrillon et Emmanuel Marot du service archéologique préventive de Bourges plus
Conférence proposée par le Muséum de Bourges

Résumé

mardi 31 mai, exceptionnellement à l'IUT de Bourges à 19h30

Théophile Moreux : un savant à la Belle Époque
par Pierre Durand, société astronomique populaire du centre et société astronomique de France
Conférence proposée par l'IUT de Bourges dans le cadre de l'inauguration du Bâtiment Théophile Moreux

Résumé

Retour sommaire

Eure-et-Loir


Faculté des sciences de Chartres, 21 rue Loigny la Bataille à 20h30

mardi 9 novembre

Les rites et leur place à notre époque
par M. Desmichelle Médecin Généraliste et Psychanalyste, Attaché à l’Unité d’Evaluation et de Traitement de la Douleur. Hôpital Pasteur (Chartres)

Résumé

mardi 1er février

L'Institut National de Police Scientifique : le vrai travail des experts
par Laurence Dujourdy, ingénieur de police scientifique et Jean-Luc Georges, ingénieur de laboratoire, coordinateur documents/traces/balistique, institut national de police scientifique

Résumé

mardi 5 avril

Les rites de la crémation dans le monde romain : les enseignements d’une fouille récente à Pompéi
par Henri Duday, directeur de recherche de classe exceptionnelle au CNRS, directeur d'études à l'Ecole pratique des Hautes Etudes (directeur du laboratoire de Paléoanthropologie de l'EPHE, 3ème section)

Résumé

mardi 10 mai

Quand le vivant nourrit les mathématiques et vice-versa
par Mr Benoit Perthame, professeur à l’université Pierre et Marie Curie au laboratoire Jacques-Louis Lions et responsable de l’équipe BANG INRIA/UPMC.

Résumé

mardi 7 juin

Autour du travail : recherches en paroles et en actes
par Frédérique Barnier, sociologue de travail à l’IUT de Bourges

Résumé

Retour sommaire

Indre-et-Loire


Salle de conférences Léopold Senghor, à 20h30
1 bis rue de la préfecture

mardi 30 novembre

La recherche sur la maladie d'Alzheimer
par Marc Dhenain, directeur de recherche du CNRS, Centre CEA de Fontenay aux Roses

Résumé

mardi 25 janvier

Les biotechnologies végérales au service de l'Homme
par Martine Courtois, maître de conférences à la Faculté de Pharmacie de l’université de Tours

Résumé

mardi 22 mars

La protection solaire
par Gérard Lorette, professeur au service de Dermatologie du Centre hospitalier universitaire de Tours

Résumé

mardi 7 juin

Le design sensoriel : comment faire pour que les produits parlent d'eux-mêmes ?
par Louise Bonnamy, responsable développement sensoriel pour l'agence RCP-Sensolab

Résumé

Retour sommaire

Loir-et-cher


Auditorium de la bibliothèque Abbé Grégoire de Blois à 20h30

mardi 8 mars

Biodiversité, l'avenir du vivant
par Patrick Blandin professeur émérite du Muséum d'histoire naturelle (MNHN)
exceptionnellement à l'IUT de Blois

Résumé

mardi 5 avril

L'hôtel-Dieu de Blois à la lumière des fouilles archéologiques
par Pascal Joyeux, archéologue à l'Institut national de recherches archéologiques préventives

Résumé

mardi 10 mai

Les insectes bâtisseurs, Mystérieuses cités édifiées par les sociétés d’insectes
par Eric Darrouzet, Maître de conférences à l’IRBI - Université de Tours

Résumé

mardi 17 mai

Le design sensoriel, l'exemple de la cabine d'essayage
par Louise Bonnamy, responsable développement sensoriel et Shop Expert Valley

Résumé

mercredi 1e juin, à l'occasion des 13e Rencontres de Blois, Auditorium de la Halle aux grains

Voyage au coeur de la matière : le LHC : 1000 physiciens voguent vers l'inconnu
par Alvaro de Rüjula, physicien au CERN, Organisation européenne pour la recherche nucléaire

Résumé

Retour sommaire

Loiret


Muséum d'Orléans à 20h30

mardi 19 octobre

Famille, droit et Bioéthique
par Stéphanie Mauclair doctorante en droit privé à l’université d’Orléans

Résumé

mardi 23 novembre

Un nouvel outil de recherche pour observer l’univers
par Michel Tagger, Directeur du LPC2E, responsable du programme LOFAR et Philippe Claire, journaliste - réalisateur

Résumé

mardi 25 janvier

Les énergies du Futur : Mythes et Réalités
par Pascal Brault, directeur de la fédération de recherche EPEE

Résumé

mardi 15 février

Le rôle des sols dans l’effet de serre
par Catherine Hénault, directrice de l’unité des sciences du sol et Agnès Grossel, chargée de recherche à l’INRA

Résumé

mardi 15 mars

Mathématiques, les pieds dans l’eau
par Frédéric Darboux directeur de recherche et chercheur en science du sol à l’INRA et Carine Lucas Maître de conférences en mathématiques appliquées au Laboratoire Mapmo, CNRS et université d’Orléans

Résumé

mardi 12 avril

De la radiographie RX à l'IRM: les techniques d'imagerie explorent le vivant
par Jean-Claude Beloeil, Directeur de recherche CNRS, Directeur du Centre de Biophysique Moléculaire (CBM)

Résumé

mardi 17 mai

De la Chimie traditionnelle à la Chimie verte : impact environnemental
par Gilles Hervouet, chef du service Métrologie, monitoring et analyse au BRGM

Résumé

Les résumés


Cher


Les Leds au quotidien

Depuis quelques temps, nous voyons apparaitre des « ampoules » intégrant des LED venant se substituer dans les étalages à nos traditionnelles lampes à incandescence. L’intervenant se propose de faire un point sur cette véritable mutation technologie qui se déroule dans les différentes applications de l’éclairage domestique, tertiaire ou public. Une présentation technique du composant permettra à l’auditeur d’en peser le potentiel de développement mais aussi les contraintes et exigences qui y sont attachées. Date

Physico-chimie des plasmas : la chimie aux très hautes températures

Avec une anticipation d’un mois sur l’année Internationale de la chimie 2011, cette conférence grand public aura pour thème central la physico-chimie des milieux gazeux portés à très hautes températures, typiquement supérieures à 10000°C. Dans ces conditions, la matière gazeuse devient ionisée et conductrice de l’électricité : c’est un plasma. Au cours de cette conférence, quelques concepts de base seront tout d’abord rappelés afin de comprendre les processus élémentaires rencontrés dans les milieux plasmas. Quelques procédés physico-chimiques modernes utilisant des générateurs à plasmas seront ensuite présentés : projection plasma, synthèse de composés du carbone (fullerènes, nanotubes) et synthèse de nanopoudres métalliques. Du matériel de laboratoire (torches à plasmas, arcs stabilisés…) sera également exposé pendant la conférence. Date

Des métiers pour une manip.

Au fil des métiers présentés - chercheurs, ingénieurs, agents administratifs ou techniciens - nous découvrons la réalisation d’une « manip. » pour la recherche, lors de la construction d’instruments de radioastronomie. Au travers d’une dizaine de portraits, nous assistons à toutes les étapes de la mise en place des antennes du nouveau radiotéléscope LoFAR (Low Frequency ARray), une première en France. C’est l’opportunité de suivre le quotidien d’un des plus vastes centres d’observation qu’est la Station de Radioastronomie de Nançay (Cher). Date

La communication chimique chez les insectes sociaux et les termites en particuliers, des mécanismes à l'évolution des espèces

Chez les insectes, et tout particulièrement les espèces sociales, comme par exemple les termites (mais également les abeilles, fourmis,…), la communication chimique est essentielle et est due majoritairement à des composés perçus par contact. Ces composés sont des hydrocarbures à longues chaines présents en mixture complexe sur l’exosquelette des insectes. Ils ont montré ces dernières années qu’ils pouvaient être utiles comme outils taxonomiques, et permettent aux insectes dans la nature d’identifier leurs congénères. Ils peuvent être également le reflet de leur biologie, de l’écologie des espèces, ainsi que des phénomènes invasifs, comme c’est le cas du termite présent ici en Région Centre (mais aussi de la Normandie aux Pyrénées). Grâce à ces composés, nous avons pu, entre autre, retracer son origine reliée à notre Histoire. Date

Sauvegarde de la Biodiversité : les effets des pesticides sur les abeilles

De nouveaux pesticides sont fortement suspectés de participer au déclin mondial des insectes pollinisateurs, notamment dans les pays pratiquant l’agriculture intensive. Les insecticides systémiques sont utilisés (céréales, légumes, fruits…) à des doses de l’ordre 50 à 170 g par hectare mais sont aussi de très puissants neurotoxiques du système nerveux central. Les nicotinoïdes et pyrazoles sont les plus toxiques pour les abeilles et la contamination des pollens et des nectars est un paramètre déterminant pour évaluer les risques. Nous avons développé des méthodes analytiques avec des limites de détection les plus faibles pour détecter et quantifier de tels neurotoxiques et leurs métabolites. Les contaminations moyennes sont de l’ordre de 0,7 nanogrammes (pyrazoles) à 3 nanogrammes (nicotinoïdes) par gramme de nouriturre. Ces données sont comparées aux concentrations létales et sublétales (càd n’induisant pas la mort directe mais affectant des fonctions biologiques cruciales) pour l’abeille. Cette démarche permet de mieux comprendre l’affaiblissement, voire la disparition, des ruches et des pollinisateurs sauvages. L’abeille est non seulement essentielle pour la pollinisation, mais elle apparaît aussi comme une sentinelle de la qualité de notre environnement. Date

La fouille d'archéologie préventive Avaricum à Bourges : émergence et développement d'un quartier artisanal au Moyen Age

Les fouilles préventives de la ZAC Avaricum ont mis en lumière le développement d’un quartier urbain du début du 1er siècle ap. J.-C. jusqu’à nos jours, dont la vocation artisanale est attestée àpartir du 12e siècle.
Au Haut-Empire, il s’agit d’un quartier résidentiel, dont les bâtiments sont abandonnés puis récupérés au Bas-Empire, au profit de l’installation d’une zone d’inhumations au haut Moyen Age. À partir du 12e siècle, un quartier à vocation artisanale se développe le long de l’Yévrette et comprend des officines de tanneurs associées à un moulin hydraulique. Ce parcellaire médiéval n’est pas modifié avant le milieu du 20e siècle. Pour répondre à des questions environnementales et fonctionnelles, de nombreuses études naturalistes ont été engagées en parallèle des fouilles archéologiques.

Date

Eure-et-Loir


Les rites et leur place à notre époque

Si l’on en croit les dictionnaires, les rites sont avant tout une forme de comportement singulier. On en retrouve partout : du quotidien aux grandes cérémonies religieuses ou laïques. On parle aussi de rites pour désigner des manières d’agir propres à quelqu’un. Ils varient suivant les tranches d’âge, les groupes sociaux, les époques, les fonctions… Certains rites sont porteurs de vie, d’autres engendrent des contraintes. Mais ils transmettent toujours un message en rapport avec la mémoire, les moments de passage dans la vie et les liens entre les hommes. Nous observerons les divers espaces au sein desquels les rites se déploient, en essayant de comprendre leur tempo singulier. Nous verrons qu’il existe des rites profanes et sacrés mais que le rite est toujours en relation avec l’essentiel de la vie. Nous évoquerons certains rites religieux ou les rites funéraires. Nous essaierons de comprendre l’articulation rite et mythe. Nous verrons alors apparaître les rites comme servant à affirmer des valeurs afin d’assurer la continuité voire la réorganisation profonde d’une structure sociale. Nous étudierons comment ils apaisent les angoisses, donnent du sens, résolvent des conflits, assurent la continuité de la vie et invitent à une forme de transcendance. Date

L'Institut National de Police Scientifique : le vrai travail des experts

Une soirée riche d’informations et d’échanges en compagnie de nos deux experts, Mme Dujourdy et Mr Georges de l'Institut National de Police Scientifique :

  • une projection du film de présentation de l'INPS pour nous familiariser avec leur quotidien,
  • une présentation de leur parcours scolaire et professionnel et de leurs métiers,
  • un débat sur l'expertise scientifique et les métiers de la police scientifique. Date

Les rites de la crémation dans le monde romain : les enseignements d’une fouille récente à Pompéi

L’étude des restes humains brûlés a longtemps été délaissée par les anthropologues : la fragmentation extrême et les déformations induites par la crémation du corps décourageaient en effet toute tentative d’analyse morphologique des squelettes. C’est seulement dans les dernières décennies que ce domaine a connu une évolution significative qui a accompagné le développement de ce qu’il est aujourd’hui convenu d’appeler l’ « Anthropologie de terrain » ou Archéothanatologie : l’objectif n’est plus de documenter l’histoire des peuplements mais bien de mieux cerner les pratiques funéraires et leur évolution au cours du temps. Dans cette perspective, la réflexion culturelle prime désormais sur l’analyse biologique. Des avancées notables ont éclairé d'un jour nouveau les gestes funéraires liés à la crémation du corps et à la collecte des vestiges osseux.Date

Quand le vivant nourrit les mathématiques et vice-versa

En 2004, J. E. Cohen écrivait une phrase déjà célèbre : « Les mathématiques seront le nouveau microscope de la biologie, en mieux. La biologie sera la nouvelle physique des mathématiques, en mieux ». Quelles sont les raisons du développement si rapide en France d’équipes travaillant à l’interface entre les mathématiques et la biologie ? Pour tenter de situer les enjeux, cet exposé présentera quelques exemples d’interaction entre les mathématiques et les sciences du vivant, de ce siècle et des précédents. Date

Autour du travail : recherches en paroles et en actes

Cette conférence abordera l’étendue et la complexité du champ de recherche ouvert autour du « travail », en revisitant notamment les différentes recherches auxquelles la conférencière a participé depuis une vingtaine d’années. La notion même de « travail » est déroutante : historiquement « mutante », toujours très ambiguë (entre création et esclavage) tout comme l’est la relation compliquée (entre amour et haine, plaisir et souffrance) que nous entretenons avec lui. Une relation qu’on ne peut pas extraire de son contexte et notamment de l’évolution récente des formes d’organisation du travail et de son impact sur les conditions de vie au travail des salariés. Ces recherches interrogent ainsi l’évolution du travail et de l’emploi depuis les années 1980 : démarrées à cette époque autour de l’agonie de la culture ouvrière dans les vieux arsenaux, elles ont suivi le mouvement de précarisation de l’emploi et d’intensification du travail et concernent aujourd’hui les conditions de travail très difficiles des salariés du nettoyage industriel ou la grande vulnérabilité des travailleurs intérimaires en matière de santé au travail. Date

Indre-et-Loire


La recherche sur la maladie d'Alzheimer

Depuis sa première description en 1906, la maladie d’Alzheimer reste mystérieuse. La recherche actuelle vise a mieux décrire cette maladie et à découvrir des nouveaux traitements. Cette conférence présentera l’état des connaissances sur les altérations du cerveau lors de la maladie d’Alzheimer et l’état de la recherche dans ce domaine. Les nouvelles méthodes de diagnostic qui mèneront à une prise en charge précoce de la maladie seront décrites. Finalement, les étapes menant à la découverte de nouveaux traitements et les traitements en cours de développement seront présentés. Date

Les biotechnologies végétales au service de l’Homme

Les végétaux nourrissent et soignent l’Homme depuis la nuit des temps. A côté des techniques classiques de culture, de sélection, de nouvelles technologies alternatives ont vu le jour dans les années 1970. Elles permettent d’exploiter les potentialités des végétaux par des systèmes artificiels.
Au cours de cette conférence, nous tenterons d’exposer les avantages et les inconvénients de ces biotechnologies végétales, en nous posant la question quant à leur participation aux bienfaits de l’humanité dans l’avenir. Date

Le soleil, notre ami, notre ennemi. Les bienfaits et dangers du soleil

Le soleil est indispensable à la vie. Sans le soleil, la vie n’existerait certainement pas sur la Terre, car il ferait trop froid, les végétaux ne se développeraient pas…. A titre individuel, nous avons besoin du soleil pour notre qualité de vie, pour notre bonne humeur, aussi pour synthétiser la vitamine D qui nous est indispensable. En revanche le soleil a aussi des actions néfastes sur notre organisme : - Vieillissement cutané : celui-ci est surtout marqué sur les zones exposées à la lumière, ce vieillissement dépasse largement le simple vieillissement chronologique. - Cancer cutané : il se développe surtout sur les parties exposées à la lumière (cuir chevelu, visage, dessus des mains…). C’est fonction de la quantité d’exposition mais aussi du type de peau, certaines peaux étant beaucoup plus fragiles que d’autres. - Mélanome : il s’agit d’un cancer de plus en plus fréquent et grave. L’exposition solaire, en particulier précoce dans l’enfance, joue un rôle important. - Certaines dermatoses peuvent être aggravées par le soleil dans les effets secondaires. - Il ne faut pas oublier que les rayons ultraviolets sont aussi dangereux pour les yeux. Il faut donc vivre avec le soleil, l’accepter mais aussi limiter ses effets. C’est fonction de notre type de peau et également de l’endroit où on habite et de notre type d’activités. Date

Le design sensoriel : comment faire pour que les produits parlent d'eux-mêmes ?

Le design sensoriel consiste à observer et comprendre les utilisateurs et la qualité perçue pour concevoir des produits, espaces et services adaptés à leurs besoins. L’agence de design sensoriel RCP-Sensolab présentera, à partir d’exemples de réalisations, les notions clés du design sensoriel et des éléments de qualité perçue. Date

Loir-et-cher


Biodiversité, l’avenir du vivant

La conservation de la nature a une longue histoire, tandis que le mot « biodiversité » est une création récente. Il a permis, en moins de 20 ans, de cristalliser les préoccupations de la communauté internationale vis-à-vis du devenir des ressources naturelles.
Un rapide bilan est dressé de l’état actuel de la nature. La planète subit depuis peu de siècles un bouleversement sans commune mesure avec les crises qu’elle a connues au cours de sa longue histoire, faite d’incessants changements. La question de l’avenir proche, mais aussi plus lointain, est alors soulevée. Est-il important de préserver une nature aussi diverse que possible ? Si oui, comment promouvoir l’idée du maintien, voire de l’accroissement de la diversité du vivant, alors que, directement et indirectement, le développement des humains la réduit ?
Il faut pour cela se placer dans le champ de l’éthique, car l’avenir de la nature est totalement dépendant de l’avenir de notre espèce. Les valeurs utilitaires, qui justifieraient la recherche d’une quantification économique de la biodiversité, s’opposent-elles à des valeurs culturelles, esthétiques, spirituelles ? Où se situent nos responsabilités, individuelles et collectives ? Comment faire des choix ? Comment les mettre en œuvre ? La conférence n’a surtout pas la prétention d’apporter des réponses toutes faites. Au contraire, il s’agit de provoquer la réflexion, et d’inviter à d’indispensables débats, car c’est de la confrontation honnête et respectueuse des points de vue que peuvent naître des projets locaux viables, dans un esprit de solidarité planétaire, garantissant à la Biosphère une capacité durable d’adaptation.
Pour en savoir plus, vous pouvez visiter son site internet à l'adresse :www.patrickblandin.com
Date

L'Hôtel-Dieu de Blois

Une fouille réalisée en 1992 rue Anne de Bretagne à Blois, a permis de mettre au jour une partie des vestiges de l’hôtel-Dieu médiéval de la ville. Initialement simple dépendance de l’abbaye Notre-Dame de Bourgmoyen au XIe siècle, l’établissement prend rapidement de l’importance et se développe de manière séparée. Durant tout le moyen-âge, l’établissement évolue dans un espace contraint, au gré de ses ressources irrégulières. Ce n’est qu’à l’époque moderne (XVIe et XVIIe siècles) qu’un grand mouvement de reconstruction tente de rationaliser la distribution des bâtiments autour d’une cour centrale. Vétuste et étriqué, l’établissement est déplacé en 1796, et ses bâtiments sont réaffectés. La grande salle d’accueil des hommes disparait en 1953 pour permettre l’élargissement de la rue Anne de Bretagne, tandis que la salle des femmes accueille de nos jours une partie du campus de la CCI. Date

Les insectes bâtisseurs, Mystérieuses cités édifiées par les sociétés d’insectes

Parmi les constructions animales les plus impressionnantes sur Terre, les insectes sociaux, tels que les abeilles, les guêpes, les fourmis et les termites construisent des nids avec une très importante variété de forme, de structure, de taille et de matériaux utilisés. Par exemple, certaines termitières peuvent atteindre 7 mètres de haut, soit environ 600 fois la taille des termites les ayant édifiées. L’élaboration de telles structures résulte du travail organisé de dizaines à plusieurs centaines de milliers d’individus selon l’espèce. Ces nids assurent, entre autres, la protection des colonies contre les prédateurs et l’environnement. Ils peuvent aussi présenter de nombreux intérêts pour l’homme, que ce soit de part leur architecture, leur composition ou leur contenu. Date

Loiret


Famille, droit et bioéthique

Le 15 décembre 2009, M Bachelot, ministre de la santé et des sports, a annoncé la présentation au Parlement, pour le printemps 2010, du projet de loi de révision des lois de bioéthique de 1994 et 2004. Cette réflexion, à propos des lois bioéthiques, est l’occasion de revenir sur quelques uns des grands débats qui animent le droit et la bioéthique et, plus particulièrement, la famille, le droit et la bioéthique. Si depuis quelques années, le droit prend acte de l’évolution de la structure familiale en intégrant la notion de parentalité, néologisme, apparu dans les années 60 pour désigner le processus qui mène à l'état de parent, en faisant primer l'engagement sur le lien biologique, il reste que certaines interrogations demeurent du fait de l’évolution parfois plus rapide de la science sur le droit. Doit-on autoriser la gestation pour autrui ? Quelle est la place du tiers donneur dans une procréation médicalement assistée ? Quel est le lien entre l’enfant et sa famille biologique ? C’est à ces questions, et bien d’autres encore, que le juriste est aujourd’hui tenu de répondre. Date

Les énergies du futur : mythes et réalités

Les énergies du futur recouvrent toutes les formes d’énergie que l’on pense être utilisées dans les années à venir pour remplacer les énergies d’origines carbonées (pétrole, charbon, ...), en vue de diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Les recherches et leurs développements présents et à venir suscitent parfois l’engouement, la controverse, le rejet. Le nucléaire (EPR, Génération IV), le photovoltaïque, la biomasse, l’énergie hydrogène, l’éolien, les batteries, … sont concernés par ces points de vue. Il apparaît donc nécessaire de démêler les aspects « politique, idéologique,…» des affirmations « scientifiques » de sorte que le citoyen ait en main toutes les informations pour prendre position. Il devient, en particulier, important de clarifier un « concept » comme l’ « énergie propre » qui relève plus du mythe que de la réalité observable/mesurable. Date

Les sols et les gaz à effet de serre

Les sols participent aux bilans des gaz à effet de serre (dioxyde de carbone, méthane et protoxyde d’azote) dont la concentration atmosphérique augmente. Ces gaz sont formés ou transformés dans les sols au cours du fonctionnement de processus catalysés par les microorganismes telluriques. Les estimations des quantités de gaz à effet de serre produits par les sols sont présentées avec de très fortes incertitudes du fait de la grande variabilité spatiale et temporelle de leurs flux à l’interface sol – atmosphère. Les travaux de recherches conduits actuellement sur la thématique des émissions de GES par les sols concernent leur quantification, la compréhension des mécanismes de production et de consommation de ces gaz dans les sols ainsi que le développement de méthodologies d’atténuation de ces émissions. Date

Mathématiques, les pieds dans l'eau

Sans que nous en ayons conscience, les sols sont essentiels à notre alimentation et à la purification de l'eau. Les sols cultivables, qui ne représentent que 6% de la surface du globe, sont un patrimoine non renouvelable qui peut être rapidement dégradé. Les sols ont donc besoin d'être protégés de nombreuses menaces. Parmi celles-ci : l'érosion par le ruissellement. Cette conférence sera l'occasion de présenter les causes et les conséquences de l'érosion des sols, et les moyens de la limiter. Nous illustrerons comment mathématiciens et hydrologues collaborent pour développer un logiciel qui modélise le ruissellement, et ainsi, grâce à des « expériences » informatiques, contribuer à limiter l'érosion des sols. Date

L’imagerie explore le vivant : de la radiographie X à l'IRM

Dans un but d'étude, d'analyse, mais surtout de diagnostic en vue de soins ultérieurs, le médecin désire "voir" l'intérieur d'un être vivant, en le perturbant le moins possible. On parle de techniques atraumatiques et non-invasives. Pour porter un diagnostic sur une pathologie qui est en soi une perturbation, il ne faut pas apporter une perturbation supplémentaire !
Des raisons éthiques fortes et évidentes, que ce soit chez l'Homme ou chez l'animal viennent renforcer encore ces propositions. Des techniques physiques, basées sur un phénomène ondulatoire (rayons X, optique, ultrasons, IRM…) répondent totalement ou en partie aux critères définis ci-dessus. L'enregistrement et surtout le traitement des images ont été révolutionnés par le développement de la digitalisation et l'utilisation de l'ordinateur. Que peut-on attendre de l'évolution très rapide de toutes ces techniques? Peut-on associer diagnostic et thérapeutique? Date

De la Chimie traditionnelle à la Chimie verte : impact environnemental

et nouveau souffle pour la planète La prise de conscience et le constat des effets de certains produits chimiques sur notre environnement et notre santé vont considérablement impacter les industries chimiques dans les prochaines décennies. L’utilisation intensive de produits chimiques de synthèse a conduit les états à mettre en place de très importants moyens de contrôles et de mesures des pollutions (air, eaux, sols, sous-sols). Cette «science» analytique permet de mesurer le niveau des pollutions et de comprendre le comportement des polluants dans l’environnement. Elle permet aussi de traiter et de remédier. Mais l’enjeu des prochaines décennies ne se situe plus au niveau des «pansements». L’enjeu est de développer la chimie verte ; prévoir au moment de la conception et de la fabrication des nouveaux produits chimiques toutes les caractéristiques qui vont les rendre inoffensifs pour l’environnement et pour la santé humaine. Date

Théophile Moreux : un savant à la Belle Époque

Parmi les scientifiques nés dans notre département et ayant œuvré dans celui-ci, un des plus célèbres est sans doute Théophile Moreux, plus connu sous le nom de l’abbé Moreux, et dont nos anciens se souviennent encore, puisqu’il est décédé il y a un peu plus de 50 ans en 1954, à l’âge de 87 ans. Bénéficiant d’une bonne formation scientifique, et d’un intérêt pour l’astronomie, il entre en contact avec Camille Flammarion. Comment devint populaire à la Société Astronomique de France à l’aube du XX ème siècle ? Quels travaux de recherche seront publiés aux comptes-rendus de l’Académie des Sciences ? Qu’avint-il de son bel observatoire berruyer après la séparation de l’église et de l’état ? Pourquoi se lança dans la publication d’ouvrages de vulgarisation ? Comment parvint-il à se constituer une réputation nationale, voire internationale de popularisateur des sciences ? Autant de questions que nous essaierons d’aborder dans cette conférence. Date

Le design sensoriel, l’exemple de la cabine d’essayage

RCP-Sensolab est spécialiste du design sensoriel qui consiste à observer et comprendre les besoins des utilisateurs et la qualité perçue pour concevoir les produits, services et espaces qui leur sont adaptés. Shop Expert Valley est le cluster d’aménagement de magasins qui conçoit les espaces de vente d’aujourd’hui et se projette dans ceux de demain. Ensemble, ils ont travaillé sur la cabine d’essayage du futur. A partir de cet exemple concret et qui nous touche tous, ils expliqueront comment on améliore la qualité et le confort perçu dès que l’on s’intéresse à l’utilisateur. Date

Voyage au coeur de la matière : le LHC : 1000 physiciens voguent vers l'inconnu

Le LHC --le "Grand Collisionneur" du CERN à Genève-- étudiera les constituants de l'univers à des énergies jamais atteinte auparavant. L'Univers en son enfance était une "soupe" de particules, de plus en de plus énergétiques à mesure qu'on remonte vers sa naissance, le "Big Bang". C'est ainsi que le LHC nous permettra de mieux comprendre la première jeunesse de l'Univers. L'étude du macro- et du micro-cosmos sont une science unifiée dans laquelle ce que nous comprenons le moins bien est le vide, vide qui ne semble pas l'être: il existe une différence fondamentale entre le vide et le néant. Le LHC pourrait aussi nous permettre de voir les vibrations de la "substance" du vide, qu'on appelle les particules de ‘Higgs', ainsi que d'essayer de "fabriquer" les constituants de la matière sombre de l'univers. Date

Retour sommaire

Page mise à jour le 06 septembre 2011 à 10h13
Réalisation