Changements récents | RSS
Plan du site
Imprimer
Rechercher:

ACCUEIL


COVALENCES
MARDIS DE LA SCIENCE
FÊTE DE LA SCIENCE
RENCONTRES SCIENTIFIQUES
ACTIONS SCOLAIRES
LE RÉSEAU
RESSOURCES


QUI SOMMES-NOUS ?
NOUS CONTACTER
ABONNEMENT LETTRE D'INFO

L'agenda régional

Agenda régional

L'annuaire régional

Annuaire régional

Le catalogue des expositions

Expositions

Les mardis de la science, saison 2009-2010

Cher


Muséum de Bourges à 20h

mardi 13 octobre

Mémoire des pirogues et culture en devenir
Le voyage de Tai Kahano, une pirogue des îles Marquises
par Hélène Guiot, ethno-archéologue, laboratoire Archéologies et Sciences de l’Antiquité, CNRS / Université de Paris I / Université de Paris X
Conférence proposée par le Muséum

mardi 17 novembre

Les nanotechnologies au chevet de la médecine
par Antoine Ferreira, professeur des universités à l'ENSI de Bourges, chercheur à l'Institut PRISME, ENSI de Bourges / Université d'Orléans
Conférence proposée par les Ingénieurs et scientifiques du Cher

mardi 8 décembre

Les fins du monde (d’origine astronomique et géophysique)
par Fabrice Mottez, chargé de recherches CNRS au Laboratoire Univers et Théories, Observatoire de Paris
Conférence proposée par la station de radioastronomie de Nançay
Résumé

mardi 23 février

Quel impact du changement climatique sur la biodiversité ?
par Frédéric Archaux, chercheur, équipe "Gestion durable et biodiversité des écosystèmes forestiers ", Cemagref Nogent sur Vernisson
Résumé

mardi 23 mars

La vie, créatrice de roches
par Jean Bréhéret, responsable de l’équipe de Tours de l’Institut des Sciences de la Terre d’Orléans, CNRS / Université d’Orléans / Université François-Rabelais de Tours

Résumé

Retour sommaire

Eure-et-Loir


Faculté des sciences de Chartres, 21 rue Loigny la Bataille à 20h30

mardi 6 octobre

La flore sauvage d'Eure-et-Loir : 2 siècles d'observation
par Rémi Dupré, chargé de mission au Conservatoire Botanique National du Bassin Parisien et Pierre Boudier, conservateur du Muséum de Chartres

mardi 17 novembre

L’évolution de l’homme : quoi de neuf depuis Darwin ?
par Amélie Vialet, paléo-anthropologue à Institut de Paléontologie Humaine, Paris

Résumé

mardi 8 décembre

Peintures et graffitis sur les murs en Gaule
par Alix Barbet, directeur de recherche CNRS / Ecole Normale Supérieure

mardi 2 février

Vercingétorix : mythe ou réalité ?
par Christian Goudineau, professeur au Collège de France

Résumé

mardi 2 mars

Les 60 ans de l'exploration spatiale
par Farida Mazouz, chercheur post doctorant au LATMOS-CNRS

Résumé

mardi 4 mai

L'origine des plantes cultivées
par Eric Lainé, professeur de l'Université d'Orléans à Chartres

mardi 1er juin

Comment se protéger du soleil
par Thierry Devers, maître de conférences, IUT de Chartres

Résumé

Retour sommaire

Indre-et-Loire


Salle de conférences Léopold Senghor, à 20h30
1 bis rue de la préfecture

mardi 17 novembre

Pourquoi j’ai mangé mon chien ? L’archéozoologie des animaux
par Marie-Pierre Horard Herbin, Université de Tours

Résumé

mardi 19 janvier

La cosmologie
par Marc Lachièze-Rey, directeur de recherche au CNRS et au Service d’Astrophysique du CEA de Saclay

Résumé

mardi 23 février

La sauvegarde des espèces animales menacées
par Yann Locatelli, chercheur MNHN (réserve de la Haute Touche) et Inra de Tours

mardi 23 mars

Nanotechnologie
par Alexei Grinbaum, chercheur au LARSIM (Laboratoire de recherche sur les sciences de la matière) à la Direction des Sciences de la Matière au CEA

mardi 27 avril

Aménagement et urbanisme
par Serge Thibault, Professeur des Universités, CITERES, Maison des sciences de l'homme "Villes et territoires", Université François-Rabelais Tours

Résumé

mardi 18 mai

Les sols : au cœur des problématiques environnementales
par Sébastien Salvador-Blanes, maître de conférences à l’Université François Rabelais - Tours, Université d’Orléans, CNRS/INSU, Institut des Sciences de la Terre d’Orléans

Résumé

Retour sommaire

Loir-et-cher


Auditorium de la bibliothèque Abbé Grégoire de Blois à 20h30

mardi 24 novembre

La grippe A, une nouvelle maladie ?
par Olivier Maître, CHRO

Résumé

mardi 26 janvier

Près de 7 milliards d'humains aujourd'hui… combien demain ?
par Gilles Pison, directeur de recherches à l'Institut National d'Etudes Démographiques, professeur au Muséum national d'Histoire naturelle, auteur de "Atlas de la population mondiale - Faut-il craindre la croissance démographique et le vieillissement ?", éd. Autrement, 2009
Une séance de dédicace aura lieu à l'occasion de cette conférence

Résumé

mardi 9 mars

La piézo-électricité : histoire et applications
par Guy Feuillard, enseignant-chercheur à l'IUT de Blois et au Laboratoire UltraSons Signaux et Instrumentation, ENIVL / Université François-Rabelais de Tours

Résumé

mardi 20 avril

Météorologie : de l'observation à la prévision
par Laurent Chaussard, Météo France

Résumé

mardi 11 mai

La vie ! sur Terre et dans l'Univers ?
par Michel Viso, CNES

Résumé

Retour sommaire

Loiret


Muséum d'Orléans à 20h30

mardi 17 novembre

Les éruptions solaires et stellaires
par Matthieu Kretzschmar, maître de conférences au LPCEE, CNRS Orléans

Résumé

mardi 19 janvier

Le koala : la fin d'un emblème ?
par Alexandre Boulanger, doctorant à l’Ecole Nationale Vétérinaire de Lyon

Résumé

mardi 16 mars

Des animaux et des hommes, l'élevage et l'alimentation à Orléans de la période gauloise au Moyen-Age
par Stéphane Frère, INRAP

Résumé

mardi 18 mai

Quand le vivant nourrit les mathématiques et vice-versa
par Benoit Perthame, professeur à l’université Pierre et Marie Curie Paris

Résumé

mardi 15 juin

Le soleil
par Frédéric Auchère, Institut d’astrophysique spatiale, Orsay

Résumé

Retour sommaire

Les résumés


Les fins du monde (d’origine astronomique et géophysique)

Beaucoup de rumeurs fantaisistes (internet, livres, films) circulent en ce moment sur la fin du monde. Du point de vue de l'astronomie et de la géophysique, des scénarios sérieux existent, à long et à court termes. Leurs répercussions dramatiques ont été évaluées et seront présentées. Après avoir exposé quelques événements pouvant entrainer la fin de l'humanité, nous parlerons de ceux mettant un terme à toute vie possible sur Terre. Contrairement à la disparition de l'humanité, dont les causes envisagées sont diverses, et heureusement fort peu probables à court terme, la fin de toute forme de vie, plus lointaine, est inéluctable. Nous disposons d'une description assez crédible de l'enfer que deviendra notre planète d'ici un peu moins d'un milliard d'années. Date

Quel impact du changement climatique sur la biodiversité ?

Le climat a connu au cours des dernières décennies des changements marqués des températures et du régime des précipitations. Or le climat influence fortement les écosystèmes. Son évolution récente a logiquement entrainé un ensemble de modifications des écosystèmes, qui concernent les aires de distribution des espèces, les calendriers biologiques dont les stratégies de migration ou de reproduction. Ces changements concernent autant la flore que la faune mais la réponse des écosystèmes semble presque systématiquement plus faible qu'attendue. Des études prospectives suggèrent que nombre d'espèces ne pourront faire face à l'accentuation prévisible du changement climatique. Date

La vie, créatrice de roches

Depuis plus de 3,5 milliards d’années, la vie a profondément modifié le visage de la Terre, notamment par la production de matière minérale en partie archivée sous forme de roches. C’est le cas des calcaires qui, surtout dans l’océan, résultent du développement de microbes pendant les trois quarts de l’histoire terrestre, puis d’organismes à squelettes et coquilles vivant sur les fonds et enfin d’organismes planctoniques. Le rôle de la vie est fondamental pour les équilibres biogéochimiques et le maintien d’un tel système régulé. Mais les perturbations induites par les activités humaines suscitent des interrogations sur la pérennité de cet environnement accueillant. Date

L’évolution de l’homme : quoi de neuf depuis Darwin ?

À l’époque où Charles Darwin (1809-1882) publie De la descendance de l’homme, aucun homme fossile n’a encore été découvert. C’est alors que nait l’idée d’un « chainon manquant » c’est-à-dire une espèce faisant le lien entre le singe et l’homme. Aujourd’hui, nous savons que l’homme ne descend pas du singe mais, au contraire, que ces deux lignées de proches cousins ont eu un ancêtre commun, il y a environ 10 millions d’années. Quelle a été l’influence des conceptions du XIXe siècle sur l’interprétation des nombreux fossiles qui ont été découverts, en grand nombre, au cours du XXe siècle ? Quels sont les scénarios évolutifs maintenant envisagés et les mécanismes biologiques évoqués pour expliquer le peuplement de l’ancien monde au cours du Quaternaire ? Qu’apporte la toute récente paléo-génétique pour répondre à ces questions ? Date

Vercingétorix : mythe ou réalité ?

Depuis deux siècles, Vercingétorix est un personnage important de la vie politique et culturelle de notre pays : héros de romans et de drames, sujet de peintures et de sculptures, invoqué pour la défense de causes souvent contradictoires, mais avant tout symbole du patriote, de celui qui se sacrifie après avoir lutté les armes à la main pour la liberté de la Gaule. Dans la galerie des grands hommes de notre histoire, les manuels scolaires lui ont accordé la première place. Aujourd'hui, si son rang est moindre dans les discours politiques, la bande dessinée continue de lui assurer une popularité... un peu équivoque. Qui était-il en réalité, ou plutôt qu'en savons-nous réellement ? C'est à ces questions que le conférencier se propose de répondre, en retraçant la constitution du mythe, des débuts du xixème siècle à nos jours, en produisant et commentant tous les textes antiques consacrés à Vercingétorix, ainsi que les monnaies qui portent son nom, et en dressant un panorama archéologique et sociologique de son époque. Date

Les 60 ans de l'exploration spatiale

Les images du premier homme sur la lune sont restées gravées dans nos mémoires, elles ne résument pourtant pas toute la diversité de l’exploration spatiale du système solaire et plus particulièrement de la Terre. Notre connaissance de ce proche environnement terrestre s’est étoffée grâce à l’envoi de sondes spatiales avec des instruments de mesure à bord. Je rappellerai ici des résultats marquant obtenus grâce à ces sondes envoyées dans le système solaire, et qui apportent des informations essentielles sur les différents environnements de planètes explorées. De l’existence confirmée des ceintures de radiation autour de la Terre, à la présence de mer de méthane sur un satellite de Saturne, ces différents résultats ont aussi permis de souligner les similitudes et les différences entre l’environnement proche de la Terre, et celui des autres planètes. De nombreuses questions demeurent toutefois, repoussant les limites d’explorations toujours plus loin, à la rencontre d’une comète par exemple, ou même au plus près du Soleil. Date

Comment se protéger du soleil

Ange ou Démon, le soleil est source de bien être nécessaire à la vie. L’exposition solaire est perçue comme un moment de plaisir et le bronzage une image valorisante. Cette exposition n’est cependant pas sans danger, et l’augmentation des cancers cutanés inquiète le monde médical. En effet, ils sont devenus la seconde cause de mortalité par cancer. Si 90% de la population est consciente que l’exposition au soleil présente des dangers, 60% seulement utilisent des protections solaires. Quels sont ces dangers et comment les rayons du soleil qui pénètrent dans la peau engendrent-ils ces dégâts ? La protection est principalement assurée par des crèmes solaires possédant des indices SPF, souvent difficiles à comprendre. Que contiennent ces produits, comment les filtres agissent-ils et doivent ils être nanométriques ? Enfin, où en est la recherche actuelle en particuliers à Chartres. C’est à ces questions que cette conférence accessible à tous se propose de répondre. Date

Pourquoi j'ai mangé mon chien ? L'archéozoologie des animaux

Quand les ossements livrent leurs secrets aux archéologues, ils nous apprennent comment les animaux ont été utilisés, consommés, sacrifiés ou pensés depuis la fin de la préhistoire. Animaux chassés (mais comment ?), animaux élevés (mais depuis quand ?), animaux disparus (mais pourquoi ?), tous occupent une place centrale dans les sociétés humaines. En lien direct avec l’exposition qui se tient au Muséum d’Histoire naturelle de Tours jusqu’au 19 septembre 2010, cette conférence est la première d’un cycle de sept. Elle montrera comment les données archéozoologiques documentent l’histoire des relations entre les hommes et les animaux de la Préhistoire à nos jours. Date

La cosmologie

Le conférencier retracera rapidement l'évolution des conceptions du monde dans notre civilisation qui en deux millénaires, avec à la fois continuité et ruptures, a mené à la cosmologie relativiste d'aujourd'hui, et aux modèles de big bang. Il rappellera leurs principales caractéristiques et il dressera leur bilan. D'un côté, ils font l'objet d'une confirmation observationnelle éclatante, avec une précision de plus en plus remarquable. De l'autre, ils occasionnent quelques problèmes -- masse cachée, accélération de l'expansion cosmique, incertitudes sur l'univers primordial... Mais il tentera de montrer que ces difficultés concernent nos théories physiques fondamentales, plutôt que la cosmologie elle-même. Date

Aménagement et urbanisme

Habiter n’est pas en règle générale, être d’une seule ville, d’un seul lieu. Ne correspondant pas au seul logement, l’habiter est un rapport construit à l’espace, durant toute la vie, qui utilise la distance, entre lieux, entre personnes ; L’habiter d’un individu est un complexe de lieux. La ville, du moins l’agglomération urbaine, l’un des lieux de notre habiter, est un espace bien souvent qualifié d’éclaté, de fragmenté, etc. Pour autant, cet espace est très fortement organisé, tant par la centralité que par l’altérité, c'est-à-dire le rapport aux autres. Le principe de la centralité est aussi ancien que la ville : pour une bonne part, il s’appuie sur un rapport entre intérieur et extérieur : la ville est autant organisée par ce qui la constitue que par ce qui la relie au Monde. En faire le projet, est bien souvent concilier la chose et son contraire. Date

Les sols : au cœur des problématiques environnementales

Les sols constituent une mince couche à la surface de la terre, que l’on ignore souvent. Pourtant, ce curieux mélange constitué à la fois de minéraux issus de la transformation des roches, et de matières organiques issues de l’extraordinaire vie animale et végétale qui s’y développe, est essentiel à la vie. La première fonction d’un sol est en effet de permettre la production alimentaire pour l’humanité. Plus récemment, on a découvert qu’ils assurent également une fonction environnementale : bien les connaître permet de limiter l’érosion, les diverses pollutions par les pesticides, nitrates et métaux lourds, d’économiser l’eau, et enfin de recycler nos déchets ! Toutefois, les sols sont très variés, et ils peuvent plus ou moins bien assurer ces fonctions : la prise en compte de leur diversité est donc essentielle pour notamment pouvoir limiter notre impact sur les écosystèmes. Date

La grippe A, une nouvelle maladie ? Comment s'y préparer

La nouvelle grippe A/H1N1 est une infection humaine provoquée par un virus grippal issu d’une recombinaison entre des virus porcin, humain et aviaire. C’est une infection due à un virus qui s’est développé chez le porc mais qui maintenant se transmet d’homme à homme. Ce virus est différent du virus H1N1 de la grippe saisonnière, virus d’origine humaine pour lequel nous sommes plus ou moins immunisé, qui circule habituellement. Date

Près de 7 milliard d'humains aujourd'hui... combien demain ?

Pendant des milliers d’années, l’homme a été une espèce rare dont le nombre augmentait lentement. Vers 1800 cependant, la population s’est mise à croître rapidement dans les pays riches puis, à partir du XXe siècle, dans les pays pauvres. Cette période unique dans l’histoire de l’humanité devrait se terminer d’ici 2100. Quelles ont été les raisons de cette croissance démographique ? Quelles sont-elles aujourd’hui ? Comment s’explique cette stabilisation annoncée ? A quoi ressemblera la population mondiale demain ? Date

La piézo-électricité : histoire et applications

La piézoélectricité est la propriété physique que possèdent certains matériaux de convertir l’énergie mécanique en énergie électrique et inversement. Ce phénomène fut découvert en 1880 par les frères Pierre et Jacques Curie alors qu’ils étaient préparateurs à la faculté des sciences de Paris. Bien que peu connus du grand public, les matériaux piézoélectriques trouvent de nombreuses applications dans le domaine de l’électronique, des communications, de la santé et de l’industrie. Une de leur utilisation les plus emblématiques est l’échographie ultrasonore largement répandue dans les sociétés occidentales. Cette conférence fera le point sur les avancées et applications de la piézoélectricité : médecine, automobile, énergie… Nous reviendrons sur les grandes étapes qui ont marqué l’avènement des matériaux piézoélectriques, de la découverte de la piézoélectricité à nos jours, et dresserons un panorama des principales applications présentes et futures. Date

Météorologie, de l'observation à la prévision

Météo-France est un Etablissement Public Administratif ayant compétence sur l'atmosphère, l'océan superficiel, le manteau neigeux, avec une mission prioritaire : la sécurité des personnes et des biens, et qui propose des services variés à une grande diversité de clients. On observe pour prévoir à courte échéance : état du ciel, mesures au sol et en altitude, radars et satellites. Par exemple une perturbation suivie sur imagerie satellitaire et radar. À plus longue échéance (quelques jours), l'extrapolation du déplacement des phénomènes observés ne suffit plus : les modèles numériques et les supercalculateurs deviennent nécessaires. Prévisibilité et limites de la prévision : de l'importance de l'observation dans la définition (forcément imparfaite) de l'état initial, à la difficulté à couvrir l'ensemble de la planète avec un échantillonnage de mesures suffisant, avec l’apport déterminant des satellites pour observer l’ensemble du globe terrestre. Le métier de base du météorologiste reste l'observation, au sens le plus large du terme et avec tous les moyens modernes disponibles. Sans une bonne observation, pas de bonne prévision possible. Diminuer autant que faire se peut la marge d'incertitude sur les données d'entrée du modèle, vérifier en permanence l'adéquation de celui-ci avec les dernières observations reçues, restent un défi d'actualité et une préoccupation constante pour les prévisionnistes. Date

la Vie sur Terre et dans l’Univers

La question de la pluralité des mondes a animé la vie intellectuelle et les sociétés au cours de l'Histoire. De Galilée, à Giordano Bruno en passant par Fontenelle, Schiaparelli et Flammarion, nombreux furent les visionnaires ou les rêveurs qui payèrent de leurs deniers, de leur position ou de leur vie la recherche effrénée d'autres monde ou d'une vie extraterrestre. Les scientifiques ont pris le relais des penseurs pour asseoir leurs propositions sur des observations, des expériences ou des calculs. Ces trois piliers de la science sont devenus accessibles notamment pour les exobiologistes grâce aux découvertes scientifiques, très terre à terre, en optique, en physique, en chimie, en biologie et en sciences informatiques. L'ère spatiale, passée l'époque des grandes premières, a ouvert d'immenses possibilités, d'immenses espoirs et les scientifiques ont fait d'innombrables découvertes. Nous n'avons pas découvert une vie Extraterrestre. La Terre demeure à ce jour le seul objet de l'Univers à la surface duquel nous sommes capables de prouver l'existence d'une vie. La recherche continue cependant. Les activités spatiales comme les découvertes des sciences traditionnelles nous montrent l'infinie variété des mondes. Nous ne savons pas si certains d'entre eux hébergent une forme de vie, en tout cas pour l'instant aucune découverte n'interdit de le penser ...et les résultats les plus récents nous incitent à la chercher... Date

Quand les atmosphères solaires et stellaires se fâchent…

A l’époque où Carrington réalisait la première observation d’une explosion solaire en 1859, on pensait que les taches solaires étaient des ouvertures à travers la couverture nuageuse du soleil. D’autres observations ont ensuite suivies et montrées que taches et explosions, tout comme les orages magnétiques ressentis sur Terre, sont en fait différentes facettes d’un même événement. Cette prise de conscience a dynamisé les recherches sur l’activité magnétique du soleil et en particulier sur les explosions qui ont lieu dans son atmosphère. Le soleil n’étant qu’une étoile parmi d’autres, l’observation d’explosions sur d’autres étoiles pouvaient être attendue. Dans cet exposé, nous irons des premières observations de Carrington aux observations présentes pour présenter un état de nos connaissances sur les explosions ayant lieu dans l’atmosphère du soleil et des étoiles. Date

Le koala, la fin d’un emblème ?

La faune et la flore australiennes sont probablement les plus surprenantes existantes au monde : on y trouve des forêts d’eucalyptus, des crocodiles pouvant atteindre sept mètres, des mammifères pondant des œufs ou allaitant leur petit dans une poche. Le koala fait partie de cette dernière catégorie. Cette espèce est devenue, de part ses caractéristiques physiques, un emblème de tout un pays, un continent. Parfaitement adapté à son environnement hostile, et très répandu il y a encore 200 ans, le koala est aujourd’hui une espèce menacée. Son plus grand admirateur et détracteur, l’Homme, tente de sauver le dernier représentant du genre Phascolarctidae. Cependant, les menaces sont aujourd’hui nombreuses, directement liées ou non a l’Homme. Ce défi d’envergure peut-il encore être achevé ou faut-il considérer le koala comme une espèce condamnée ? Date

Des animaux et des hommes, la chasse, l'élevage et l'alimentation

Les ossements animaux constituent, en nombre, un des mobiliers les plus importants sur les sites archéologiques. Leur lecture, dont les principales méthodes seront présentées, permet d’éclairer d’un jour nouveau les activités de chasse et d’élevage, mettant parfois en avant des pratiques alimentaires aujourd’hui disparues. Les premiers résultats des études récentes dans l’Orléanais permettront d’aborder la trame des relations économiques qui unissent villes et campagnes, mais aussi d’éclairer les grandes tendances nationales et les spécificités régionales sans oublier non plus quelques découvertes inédites, certes anecdotiques mais non moins spectaculaires. Faisant fi des sangliers d’Astérix et d’Obélix nous revisiterons les tables de nos ancêtres durant la fin de la protohistoire et l’Antiquité. Date

Quand le vivant nourrit les mathématiques et vice-versa

En 2004, J. E. Cohen écrivait une phrase déjà célèbre : « Les mathématiques seront le nouveau microscope de la biologie, en mieux. La biologie sera la nouvelle physique des mathématiques, en mieux ». Quelles sont les raisons du développement si rapide en France d’équipes travaillant à l’interface entre les mathématiques et la biologie ? Pour tenter de situer les enjeux, cet exposé présentera quelques exemples d’interaction entre les mathématiques et les sciences du vivant, de ce siècle et des précédents. Date

Le Soleil vu par les sondes STEREO : notre étoile en trois dimensions

Nous vivons dans le voisinage direct d’une étoile, le Soleil. Plusieurs sondes spatiales surveillent son activité 24h/24 afin de nous permettre de mieux comprendre ses éruptions et leur influence sur la Terre et les activités humaines. Les sondes spatiales jumelles de la mission STEREO nous offrent des vues stéréoscopiques sans précédent qui permettent maintenant de reconstituer la géométrie tridimensionnelle des structures solaires. Nous présenterons des images et films en 3D illustrant les résultats majeurs ainsi obtenus. La mission SDO, lancée en février dernier par la NASA, vient de renforcer le parc d’observatoires solaires spatiaux et nous fait découvrir la dynamique extrême de la surface solaire, apportant son lot de découvertes et de questions. Date

Retour sommaire

Page mise à jour le 06 septembre 2011 à 10h11
Réalisation