Changements récents | RSS
Plan du site
Imprimer
Rechercher:


QUI SOMMES-NOUS ?
RÉSEAU ET ANNUAIRE
LETTRE D'INFO
ECHOSCIENCES


MARDIS DE LA SCIENCE
FÊTE DE LA SCIENCE
ACTIONS SCOLAIRES


EXPOSITIONS ET OUTILS
RESSOURCES EN LIGNE


SUIVEZ-NOUS

Facebook  Echosciences

NOUS CONTACTER

Les mardis de la science, saison 2008-2009

Cher


Muséum de Bourges à 20h

mardi 18 novembre

Le grand radiotélescope de Nançay à l'écoute des pulsars
par Ismaël Cognard, chercheur au Laboratoire de Physique et Chimie de l’Environnement, CNRS Orléans
Conférence proposée par les Ingénieurs et scientifiques du Cher

mardi 9 décembre

L'éternel retour des oscillateurs
par Charles de Izarra, professeur à l’Université d’Orléans, directeur de la Faculté des sciences - site de Bourges
Conférence proposée par la Faculté des sciences de Bourges
Résumé

mardi 10 février

Comprendre le monde à travers le son
par Alexander Mihalic, docteur en musicologie, enseignant à l'IUT de Bourges - Département Mesures Physiques
Conférence proposée par l'IUT de Bourges
Résumé

mardi 10 mars

L'abeille, sentinelle de l'environnement
par Jean Lacube, Union nationale des apiculteurs de France
Conférence proposée par l'IUT de Bourges

mardi 7 avril

Les cétacés d'hier et d'aujourd'hui
par Didier Marchand, paléontologue, Université de Dijon
Conférence proposée par le Muséum de Bourges dans le cadre du bicentenaire de Darwin
Résumé

Retour sommaire

Eure-et-Loir


Faculté des sciences de Chartres, à 20h30 21, rue Loigny la Bataille

mardi 16 septembre

De la pharmacie à la cosmétique… des Marquises aux îles de la société
par Yves Touboul, Société Pacifique-Sud

mardi 7 octobre

Quand les dieux vivaient avec les hommes : la vie religieuse à Pompéi à l'époque romaine
par William Van Andringa, Université de Lille

mardi 18 novembre

Les insectes bâtisseurs
par Eric Darrouzet, Université de Tours

mardi 3 février

Les changements climatiques
par Jean-Yves Choplin, Météo France

mardi 7 avril

Voyager vers Mars et au-delà : les moteurs à plasma pour les missions interplanétaires de demain
par Stéphane Pellerin, Université d'Orléans, Faculté des sciences, antenne de Bourges

mardi 5 mai

6 milliards et demi d'êtres humains et moi, et moi et moi ?
par Gilles Pison, INED
Résumé

mardi 2 juin

We feed the world
Projection du film suivie d’un débat avec l’Inra de Nouzilly

Retour sommaire

Indre-et-Loire


Salle de conférences Léopold Senghor, à 20h30
1 bis rue de la préfecture

mardi 18 novembre

Histoire de la pomme de terre : Parmentier, un savant au service de l'humanité
par Anne Muratori-Philip, historienne

mardi 13 janvier

Relation homme-animal
par Xavier Boivin, chercheur à l'INRA Clermont-Ferrand/Theix

mardi 10 février

Les grands explorateurs : le voyage de Jean-François de La Pérouse
par Christine Bousquet, maître de conférences en histoire médiévale, Université François-Rabelais de Tours

mardi 7 avril

L'IRM : comprendre comment fonctionne le cerveau
par Vincent Lebon, chercheur à l'Institut d'imagerie biomédicale de la direction des sciences du vivant du CEA

mardi 12 mai

Explorer les tissus biologiques à des échelles microscopiques au moyen d'ultrasons : enjeux médicaux, résultats et perspectives
par Frédéric Ossant, chercheur au laboratoire Imagerie et Cerveau, Inserm/CNRS/CHRU Tours

Retour sommaire

Loir-et-cher


Auditorium de la bibliothèque Abbé Grégoire de Blois à 20h30

mardi 21 octobre

Les peupliers OGM : pour quoi faire ?
par Gilles Pilate, directeur de recherche, INRA d'Orléans

mardi 27 janvier

Les maladies du cerveau
par Tobias Hévor, professeur à l’Université d’Orléans

mardi 17 mars

La transduction ultrasonore et ses applications médicales
par Franck Levassort, LUSSI, IUT de Blois

mercredi 24 juin

Les univers parallèles : science ou science-fiction ?
par Hubert Reeves, astrophysicien
à l’auditorium de la Halle aux grains, dans le cadre des Rencontres de Blois

Retour sommaire

Loiret


Muséum d'Orléans à 20h30

mardi 14 octobre

Quelle génétique dans l'autisme ?
par Sylvain Briault, CHRO
Résumé

mardi 18 novembre

Y a t-il du magma sous le Vésuve ?
par Bruno Scaillet, ISTO, CNRS / Université d’Orléans

mardi 20 janvier

Les grandes étapes de l’observation astronomique
Gilles Theureau, Laboratoire de Physique et Chimie de l’Environnement, CNRS Orléans
Résumé

mardi 17 février

L'Aube de l'Humanité : de Lucy à Cro-Magnon
Thierry Malvesy, Conservateur du Muséum de Montbéliard

mardi 17 mars

La processionnaire du pin
par Jérôme Rousselet, INRA Orléans
Résumé

mardi 14 avril

Néandertal, Cro-Magnon et nous, lorsque plusieurs Hommes peuplaient la Terre
par Marie Soressi, INRAP
Résumé

mardi 12 mai

Les mouvements du sol mesurés par les satellites radars
par Claudie Carnec , BRGM

Retour sommaire

Les résumés


L'éternel retour des oscillateurs

Le concept d’oscillateur revêt un caractère universel, de l’infiniment petit avec les atomes et les molécules, jusqu’à l’infiniment grand avec les étoiles doubles et les étoiles variables.
Il touche également tous les domaines : la physique, la chimie, la biologie, l’économie…
Cette conférence grand public sera l’occasion de présenter les grandes classes d’oscillateurs (oscillateurs harmoniques parfaits, anharmoniques, à relaxations, chaotiques) avec des exemples choisis en physique, en biologie et en astronomie. Quelques appareils de mesures basés sur les propriétés des oscillateurs seront également présentés : gravimètres pour la détection des gisements pétroliers ou encore sismomètres permettant de détecter les tremblements de Terre. Date

Comprendre le monde à travers le son

Volcanologie, cardiologie, astronomie... depuis quelques dizaines d’années le son prend une place particulière dans la représentation des données scientifiques. Fruit du développement des ordinateurs et de la facilité logicielle, le son devient un vecteur d’information à part dans la compréhension du monde qui nous entoure. D’un côté l’automatisation de la collecte des données sous forme numérique et de l’autre leur traitement massif par des logiciels dédiés créent une nouvelle forme de présentation des données – la sonification. La sonification est l’utilisation du son dans le but de la perception auditive des données. C’est la représentation acoustique des données mesurées. Date

Baleines d'aujourd'hui et d'hier

Les Cétacés actuels se subdivisent en deux grands groupes : les baleines à fanons (Mysticètes) et les baleines à dents (Odontocètes). Mais les premiers "futurs Cétacés", qui apparaissent il y a environ 55 millions d'années, sont encore des formes avec des pattes qui commencent à vivre assez souvent dans l'eau tout en restant terrestres. Puis, vers - 40 ma, on assiste à une réduction des membres, à l'apparition d'une nageoire caudale et, seulement vers - 35 ma, à l'apparition des deux grands groupes actuels.
Une attention particulière sera apportée aux crânes des Cétacés qui présentent une structure très originale. Une interprétation personnelle de cette morphologie crânienne sera proposée par le conférencier. Il est rappelé que les Cétacés et les humains ont un squelette formé des mêmes os. Et à cette formidable question : "comment faire autant de différences avec autant de similitudes", on verra que seule la paléontologie peut apporter des réponses cohérentes. Date

6,5 milliards d'êtres humains et moi, et moi, et moi ?

6,5 milliards d’humains en 2005… et combien demain ? Pendant des milliers d’années, l’homme a été une espèce rare dont le nombre augmentait lentement. Vers 1800 cependant, la population s’est mise à croître rapidement dans les pays riches puis, à partir du XXe siècle, dans les pays pauvres. Cette période unique dans l’histoire de l’humanité devrait se terminer d’ici 2100. Quelles ont été les raisons de cette croissance démographique ? Quelles sont-elles aujourd’hui ? Comment s’explique cette stabilisation annoncée ? A quoi ressemblera la population mondiale demain ? Date

Quelle génétique dans l'autisme ?

L’autisme est une pathologie fréquente qui se caractérise par des troubles qualitatifs dans trois domaines majeurs du développement qui sont le développement du langage et de la communication, le développement des relations sociales, et le développement des activités de jeu et des intérêts. Des études de populations effectuées il y a de nombreuses années sur des groupes d’enfants autistes plaidaient pour l’implication de facteurs génétiques comme cause de certains cas d’autisme. Ces données épidémiologiques ont été récemment confirmées par l’identification de gènes dont le fonctionnement est perturbé chez certains sujets autistes. C’est résultats, très préliminaires, ouvrent cependant la voie de la compréhension des mécanismes pathologies impliqués dans l’apparition de certains cas d’autisme. Date

Les grandes étapes de l’observation astronomique

Les grandes avancées dans notre conception de l'univers sont indissociables des progrès des instruments d'observation. C'est ainsi qu'en 1609, la lunette de Galilée cassait pour la première fois la sphère des fixes des anciens, ouvrant sur un univers infini, ou qu'à la fin du 18e siècle, les grands télescopes à miroir de William Herschel révèlaient la multitude des galaxies qui entourent notre propre voie lactée, faisant de celle-ci un « univers île » parmi tant d'autres. Aujourd'hui, associés à des capacités de calcul encore inimaginables il y a quelques années seulement, les grands observatoires modernes se dotent de gigantesques instruments qui sont de véritables défis technologiques. On y dissèque la structure même de l'espace-temps et on y teste les modèles cosmologiques en apparence les plus abstraits. Dans cette conférence, je vais retracer pas à pas les grandes étapes de l'observation astronomique et leurs liens étroits avec la construction de notre représentation du monde. Date

La processionnaire du pin

La chenille processionnaire du pin, Thaumetopea pityocampa, est un insecte forestier urticant présent dans tout le pourtour méditerranéen. Profitant de l’augmentation globale des températures, il conquiert de nouveaux territoires vers le nord de la France et en altitude. Parallèlement, il envahit nos villes et nos banlieues en utilisant les pins d’ornement dans lesquels les chenilles de ce papillon de nuit tissent des nids blancs et soyeux. Les risques de contact entre la chenille processionnaire du pin et l’Homme (et ses animaux domestiques) ont ainsi augmenté. Cette nouvelle cohabitation pose de réels problèmes sanitaires en raison du système de défense de l’insecte pouvant entraîner de fortes réactions allergiques. En milieu forestier, il existe des méthodes de lutte efficaces et respectueuses de l’environnement. L’apparition de l’insecte en milieu urbain sur des milliers d’arbres isolés et disséminés dans le paysage appelle à explorer de nouvelles pistes. Date

Néandertal, Cro-Magnon et nous, lorsque plusieurs Hommes peuplaient la Terre

Cette conférence sera tout d’abord l’occasion de revoir comment la Préhistoire s’est constituée en tant en que discipline scientifique et comment, depuis la fin du 19ème siècle, elle a intégré et mis en œuvre les théories de l’évolution. Ensuite, après un rapide panorama de nos connaissances sur l’évolution humaine, nous exposerons quelques unes des grandes problématiques qui animent actuellement la communauté des préhistoriens et nous verrons quels sont les moyens mis en œuvre pour y répondre. Nous présenterons par exemple les travaux engagés par notre équipe pour mieux connaître l’histoire de la disparition des Néandertaliens qui coïncide, il y a un peu plus de 30 000 ans, avec le peuplement de l’Europe par les Hommes anatomiquement modernes. Date

Retour sommaire

Page mise à jour le 24 novembre 2009 à 14h08
Réalisation