Changements récents | RSS
Plan du site
Imprimer
Rechercher:


QUI SOMMES-NOUS ?
RÉSEAU ET ANNUAIRE
LETTRE D'INFO
ECHOSCIENCES


MARDIS DE LA SCIENCE
FÊTE DE LA SCIENCE
ACTIONS SCOLAIRES


EXPOSITIONS ET OUTILS
RESSOURCES EN LIGNE


ANNONCES ET EMPLOI


SUIVEZ-NOUS

Facebook  Echosciences

NOUS CONTACTER

Les mardis de la science - saison 2019-2020

Des conférences-citoyens

Conférence

Chaque mardi - ou presque - avec le concours des 5 muséums de Blois, Bourges, Chartres, Orléans et Tours, Centre•Sciences et les organismes de recherche de la région Centre-Val de Loire (les 2 universités d'Orléans et Tours, le BRGM, le CEA, le CNRS, l'IFN, l'INRA, l'INRAP, l'INSERM, l'IRSTEA, le MNHN) vous proposent de réfléchir et débattre des grands sujets qui font la science : des sciences exactes aux sciences humaines, de la physique des particules à l'archéologie, des mathématiques à la langue française.

Saison 2018-2019

Cher


Muséum de Bourges
Les Rives d’Auron (Parc des expositions)- Allée René Ménard, Bourges
à 20h30

pour recevoir les informations sur les conférences chaque mois par mail, inscrivez-vous à la liste de diffusion

Mardi 8 octobre 2019

Renaissance : la science fiction peut-elle sauver la Terre ?
Dans le cadre de l'année " Renaissance Viva Da Vinci 2019 ", de Bulle Berry 2019 et de la Fête de la science
Par Fred Duval, scénariste de bandes dessinées et EMEM, illustrateur. Auteurs de la BD Renaissance, aux éditions Dargaud
Résumé

Mardi 12 novembre 2019

Les machines de Léonard, de l'ingénieur et du savant
Par Gérard Morin, ancien président régional des Ingénieurs et scientifiques de France, Centre-Val de Loire et en charge du programme " Les machines de Léonard "
Résumé

Mardi 3 décembre 2019

Découvrir la faune de la région Centre-Val de Loire
Par Guy Janvrot, photographe animalier et naturaliste associatif
Résumé

Retour sommaire

Eure-et-Loir


Pôle universitaire d'Eure-et-Loir
21 rue de Loigny la Bataille, Chartres
à 20h30

pour recevoir les informations sur les conférences chaque mois par mail, inscrivez-vous à la liste de diffusion

Mardi 8 octobre 2019

Réchauffement climatique : quoi de neuf sous le Soleil ?
Par Thierry Dudok de Wit, professeur des universités au laboratoire LPC2E, UMR université d'Orléans/Cnrs/Cnes
Résumé

Mardi 12 novembre

Jardins de savoirs : l’histoire des sciences par la porte du jardin
Par Sylvain Hilaire, Chercheur associé du laboratoire Pléiade des Universités Sorbonne Paris Cité, et du Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines (CHCSC) de l’Université Versailles St-Quentin / Paris Saclay.Attaché de conservation du patrimoine, Président de l’association Paradeisos - Jardins européens
Résumé

Retour sommaire

Indre-et-Loire


Salle de conférences Léopold Senghor
1 bis rue de la préfecture, Tours
à 18h30

pour recevoir les informations sur les conférences chaque mois par mail, inscrivez-vous à la liste de diffusion

Vendredi 11 octobre à 18h30

Le mystère des sursauts radio rapides
par Fabrice Mottez, astrophysicien à l’Observatoire de Meudon
Résumé

Mardi 12 novembre à 18h30

Maladie de Lyme : certitudes et incertitudes
Par Alain GOUDEAU, Professeur en microbiologie au CHU de Tours

Retour sommaire

Loiret


Centre international universitaire pour la recherche
Hôtel Dupanloup, 1 rue Dupanloup - Orléans
à 20h30

pour recevoir les informations sur les conférences chaque mois par mail, inscrivez-vous Ici

Mardi 1 octobre 2019

Et si on jetait un gros pavé dans la mare ?
De l’érosion au sédiment il n’y a qu’un pas, et si vous le faisiez ?

par Anaëlle SIMONNEAU, Isto (OSUC/CNRS)
Résumé

Mardi 5 novembre 2019

Comment piéger les polluants d’origine minière ?
Atténuer les risques liés à la pollution sur les sites miniers : minéraux, microbes et plantes en interaction

par Fabienne BATTAGLIA et Lydie LE FORESTIER, BRGM
Résumé

Mardi 4 février 2020

Titre à définir
par Philippe ROZENBERG, INRA

Mardi 3 mars 2020

Titre à définir
par (à venir)

Mardi 7 avril 2020

Combiner stockage profond de CO2 et production de chaleur par géothermie : une solution prometteuse à l’échelle des territoires pour contribuer à lutter contre le changement climatique
Bientôt un premier démonstrateur industriel en Région Centre-Val de Loire ?

par Christophe KERVEVAN, Rowena STEAD et Christelle CASTILLO, BRGM
Résumé

Mardi 5 mai 2020

Titre à définir
par Sylvia NIETO-PELLETIER, Iramat (CNRS/Université)

Retour sommaire

Les résumés



Muséum de Bourges à 20h30


Renaissance : la science fiction peut-elle sauver la Terre ?

Lors de cette intervention nous allons présenter l’ensemble de notre projet qui s’étendra sur 6 albums de bande dessinée de 54 pages, un travail démarré il y a deux ans et qui va nous occuper encore au moins 4 années. Ce type de projet bd demande un énorme travail en amont, avant de dessiner la première page. Le scénario est construit pour deux fois 3 tomes et les recherches graphiques se font également très en amont.
Nous allons parler de nos constats réels sur les conséquences du réchauffement climatique sur les espèces et sur notre civilisation humaine. La bande dessinée propose une mission de secours menée par les Aliens, mais présente aussi Näkän, une de leur planète et qui pourrait être décrite comme « une Terre qui a réussi » Nous parlerons donc des choix énergétique, mettant l’accent que lorsque l’on construit un « monde » même fictif, on doit avant tout s’interroger sur l’énergie nécessaire à sa crédibilité, tout du moins a sa plausibilité.
Date



Les machines de Léonard, de l'ingénieur et du savant

L’inépuisable curiosité de Léonard de Vinci (1452-1519) l’a conduit à explorer et étudier de nombreux domaines artistiques, scientifiques et techniques. Ses observations, études, réflexions sont consignées sous forme de textes et de dessins sur des milliers de feuilles. Cette véritable encyclopédie témoigne de l’état de l’art à la Renaissance.
Léonard de Vinci a longtemps été présenté comme un inventeur et un ingénieur de génie. C’est plus que discutable même si mais son apport est réel.
Il y a malgré tout un domaine ou Léonard s’est montré persévérant, méthodique et novateur. Il a été fasciné par le vol animal qu’il a longuement observé et analysé. Il a étudié de nombreuses machines reproduisant les mécanismes du vol afin que l’homme puisse voler. Il faudra attendre quelques siècles pour que les moyens et matériaux disponibles permettent d’atteindre l’objectif.
Date



Découvrir la faune de la région Centre-Val de Loire

Cette présentation permettra de découvrir schématiquement tout d’abord la biodiversité de la région Centre Val-de-Loire (ce qu’est la biodiversité et le statut des espèces en région). Puis nous aborderons des photos animalières que j’ai réalisées : tout d’abord des espèces phares et connues et leur statut (cerf, chevreuil, hirondelle…), des espèces de jardin (hérisson, pics, abeilles…), des espèces trop souvent mal aimées (pie, renard, putois…), et enfin des espèces rares et peu connues mais bien présentes dans notre région (castor, loutre, huppe, pygargue…). Des anecdotes viendront ponctuer la présentation.
Nous pourrons aborder lors des échanges comment photographier, ou encore les idées reçues, ou bien des thématiques en relation avec la vie sauvage dans notre région.
Date


















Pôle universitaire d'Eure-et-Loir, 21 rue de Loigny la Bataille Chartres


Réchauffement climatique : quoi de neuf sous le Soleil ?

De tout temps, le climat terrestre a changé, marquant profondément l’histoire de notre humanité. Aujourd’hui, aux causes naturelles de ces variations climatiques (le Soleil…) sont venues s’ajouter celles dues à l’activité humaine. Comment fait-on la part des choses ? Quelles sont les principales causes du réchauffement actuel ? Au travers d’une petite rétrospective du climat depuis les temps de la Renaissance, nous passerons en revue les principaux mécanismes et verrons quels sont leurs effets sur le climat actuel.
Date



Jardins de savoirs : l’histoire des sciences par la porte du jardin

Le jardin est un espace de découverte et de construction des savoirs. Les premiers jardins néolithiques furent des espaces de compréhension et d’acclimatation du vivant, au plus proche des besoins de l’habitat humain. Le jardin se retrouve ensuite au cœur du développement des grandes civilisations spécialement à partir des savoirs domestiques, rituels et médicinaux. Il reste ensuite l’un des espaces clés de l’histoire des savoirs médiévaux européens, en particulier dans le monde monastique, et autour des premières facultés de médecines. C’est ensuite dans le monde humaniste renaissant que se fait l’invention décisive du jardin botanique, à la fondation des sciences modernes. Une importance fondatrice sur les connaissances du vivant qui ne cessera de s’affirmer et de se développer depuis l’époque classique jusqu’au siècle des Lumières.
C’est une invitation à redécouvrir la grande aventure du savoir humain, en empruntant une porte assez inhabituelle, et pourtant essentielle : la porte du jardin.
Date



















Salle de conférences Léopold Senghor, à 18h30 1 bis rue de la préfecture, Tours


Le mystère des sursauts radio rapides

En 2007, un signal radio très court, puissant, et qui semblait venir d'une région extrêment lointaine de l'univers a été remarqué à l'observatoire de Parkes en Australie. Jamais on n'avait reçu un signal radio aussi fort venant d'aussi loin, au point que l'on doutait de son origine cosmique. La conférence vous fera part des éléments de l'enquête : la confirmation de l'origine cosmique, de sa grande distance, la découverte de sources répétant ces signaux, dont une est parfaitement localisée. Aujourd'hui, on a mesuré des centaines d'événements, et plusieurs sources se répétant. Actuellement, l'enquête avance très vite, mais la cause de ces signaux demeure inconnue.
Date






















Hôtel Dupanloup, 1 rue Dupanloup - Centre ville - Orléans à 20h30


Et si on jetait un gros pavé dans la mare ?
De l’érosion au sédiment il n’y a qu’un pas, et si vous le faisiez ?

Avez-vous remarqué que les médias traitent de plus en plus des problèmes d’érosion ? L’érosion des littoraux fait régulièrement partie des sujets d’ouverture de certains journaux télévisés… mais alors n’y a-t-il pas d’érosion en plaine, en montagne ou en ville ? Ce buzz du XXIe siècle est-il uniquement lié au dérèglement climatique ou a-t-il des implications concrètes sur notre quotidien de citoyens ? Et si je vous disais que nos paysages témoignent d’une érosion initiée par nos aïeux de l’époque Romaine, qu’elle n’affecte pas que les littoraux et véhicule autre chose que du sable… que le sédiment qu’elle génère est une archive détaillée de notre Histoire et de nos us et coutumes… vous ne regarderez plus les tas de boue du même œil, croyez-moi !
Date


Comment piéger les polluants d’origine minière ?
Atténuer les risques liés à la pollution sur les sites miniers : minéraux, microbes et plantes en interaction

L’exploitation des ressources minérales, depuis l’antiquité, a produit des quantités élevées de déchets solides dans toutes les régions du monde. Ces résidus peuvent provoquer la pollution des eaux de surface et souterraines, de l’air et des sols par envol de poussières. Comment diminuer ces risques ? Un couvert végétal permet de piéger les polluants dans le sol. Des recherches sont menées afin d’aider les plantes à pousser sur les déchets miniers, étudier comment elles interagissent avec les minéraux et les microbes au niveau de leurs racines, comment elles modifient le parcours de l’eau et des polluants ainsi que les réactions chimiques et biologiques dans le sous-sol. Des dispositifs expérimentaux permettent de reproduire ces conditions au laboratoire à Orléans, afin d’étudier finement ces phénomènes de la dimension microscopique jusqu’à l’échelle de plusieurs tonnes de résidus.
Date








Combiner stockage profond de CO2 et production de chaleur par géothermie : une solution prometteuse à l’échelle des territoires pour contribuer à lutter contre le changement climatique.
Bientôt un premier démonstrateur industriel en Région Centre-Val de Loire ?

Afin de répondre à l’urgence du changement climatique induit par l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre, le captage et le stockage profond de CO2 est une option identifiée comme incontournable par les experts du GIEC. Le BRGM et ses partenaires conduisent depuis plus de 7 ans des travaux sur une nouvelle approche du stockage de CO2 en réservoir profond combinée à la production d’énergie géothermique. Il serait donc ainsi possible de concilier augmentation de la production énergétique et réduction de l’empreinte carbone des industries émettrices de CO2. Le projet GEOCO2, cofinancé par la Région Centre-Val de Loire, a pour objectif de quantifier le potentiel local de mise en œuvre de cette technologie innovante. La conférence en présentera les principales caractéristiques ainsi que les premières conclusions issues de l’inventaire régional en cours de réalisation.
Date





Retour sommaire

Saison 2018-2019

Consulter les saisons précédentes...

Page mise à jour le 18 octobre 2019 à 15h37
Réalisation