Changements récents | RSS
Plan du site
Imprimer
Rechercher:

ACCUEIL


COVALENCES
MARDIS DE LA SCIENCE
FÊTE DE LA SCIENCE
RENCONTRES SCIENTIFIQUES
ACTIONS SCOLAIRES
LE RÉSEAU
RESSOURCES


QUI SOMMES-NOUS ?
NOUS CONTACTER
ABONNEMENT LETTRE D'INFO

L'agenda régional

Agenda régional

L'annuaire régional

Annuaire régional

Le catalogue des expositions

Expositions

Les mardis de la science

Des conférences-citoyens

Conférence

Chaque mardi - ou presque - avec le concours des 5 muséums de Blois, Bourges, Chartres, Orléans et Tours, Centre•Sciences et les organismes de recherche de la région Centre (les 2 universités d'Orléans et Tours, le BRGM, le CEA, le CNRS, l'IFN, l'INRA, l'INRAP, l'INSERM, l'IRSTEA, le MNHN) vous proposent de réfléchir et débattre des grands sujets qui font la science : des sciences exactes aux sciences humaines, de la physique des particules à l'archéologie, des mathématiques à la langue française.

Saison 2016-2017

Cher


Muséum de Bourges à 20h

Retour sommaire

Eure-et-Loir


Pôle universitaire d'Eure-et-Loir, Quartier Comtesses, 21 rue Loigny la Bataille, Chartres à 20h30

Mardi 11 octobre

La Cosmétopée et usages traditionnels des plantes en cosmétique
Par Jean Luc Ansel , Directeur de la Cosmetic Valley
conférence programmée dans le cadre de la fête de la science
Résumé

Mardi 15 novembre

Mardi 13 décembre

Mardi 31 janvier

Mardi 14 mars

Mardi 25 avril

Mardi 16 mai

Mardi 13 juin

Retour sommaire

Indre-et-Loire


Salle de conférences Léopold Senghor, à 18h30
1 bis rue de la préfecture, Tours

Retour sommaire

Loir-et-cher


Auditorium de la Halle aux Grains de Blois - Place Jean Jaurès à 20h30

Retour sommaire

Loiret


Centre international universitaire pour la recherche
Hôtel Dupanloup, 1 rue Dupanloup - Centre ville à 20h30

Mardi 4 octobre

La thérapie génique : réalité et futur
Par Patrick Midoux, Directeur de recherche, Centre de Biophysique Moléculaire, CNRS Orléans.
Conférence programmée dans le cadre de la fête de la science
Résumé

Mardi 15 novembre

Mardi 6 décembre

Pulsars : les horloges de l’Univers
Par Lucas GUILLEMOT, Astronome-adjoint, Laboratoire de Physique et Chimie de l’Environnement et de l’Espace (LPC2E) et Observatoire des Sciences de l’Univers en région Centre (OSUC), Orléans.
Résumé

Mardi 10 janvier

Mardi 7 février

Mardi 7 mars

Á la recherche des derniers-chasseurs cueilleurs : le Mésolithique en région Centre-Val de Loire et ailleurs….
Par Sandrine DESCHAMPS, Chercheure à l’Inrap
Résumé

Mardi 4 avril

Mardi 15 mai

Mardi 12 juin

Retour sommaire

Les résumés



Muséum de Bourges à 20h







Pôle universitaire d'Eure-et-Loir, 21 rue Loigny la Bataille Chartres


La Cosmétopée et usages traditionnels des plantes en cosmétique

Aujourd’hui, avec le développement récent des technologies vertes, l’utilisation de matières premières renouvelables occupe un rôle central, et est en passe de réduire la contribution de procédés peu compatibles avec les règles du développement durable. Ainsi les plantes, par leur capacité à produire une très grande variété de molécules, ont durant ces dernières décennies suscitées un intérêt grandissant pour la recherche en cosmétique. Cependant, l’usage des plantes est loin d’être une nouveauté et de tout temps les hommes les ont utilisés que ce soit pour leur alimentation, leur santé ou leur bien-être, faisant appel, parfois même sans le savoir, à la chimie pour en extraire les principes actifs. S’il existe depuis fort longtemps une Pharmacopée qui recense les plantes à usage thérapeutique, les travaux dans le domaine de la cosmétique traditionnelle sont encore peu recensés dans des écrits. Le concept de Cosmétopée est aujourd’hui développé pour combler cette lacune. Ainsi à l’image de la Pharmacopée, la Cosmétopée serait le registre de l'usage des plantes pour le soin du corps et son bien-être. La Cosmétopée représente en ce sens un pan important de l’histoire commune qui unit les Hommes et leur environnement, et ambitionne une meilleure connaissance des usages traditionnels des plantes à visée cosmétique en vue de les préserver, d’en optimiser la valorisation dans le respect de la biodiversité et du partage équitable. Le développement du concept de Cosmétopée impulse une dynamique nouvelle en faveur de la connaissance de cet or vert que représente la « phyto-diversité » en tant que patrimoine culturel et biologique de l’humanité.
Date









































27 ème Rencontres de Blois
Auditorium de la Halle aux Grains, Blois





Salle de conférences Léopold Senghor, à 18h30 1 bis rue de la préfecture, Tours









Auditorium de la Halle aux Grains de Blois - Place Jean Jaurès à 20h30





Hôtel Dupanloup, 1 rue Dupanloup - Centre ville à 20h30


La thérapie génique : réalité et futur

La déficience d’un seul gène est à l’origine de nombreuses maladies génétiques. Il existe entre 5 000 et 8 000 maladies dites rares et génétiques dont environ 80 % sont d'origine génétique, 65 % sont graves et invalidantes. On peut citer la sclérose latérale amyotrophique, la mucoviscidose, la Dystrophie Musculaire de Duchenne, les maladies lysosomales et les leucodystrophies. La thérapie génique suscite un grand espoir pour le traitement des maladies génétiques pour lesquelles il n’existe aucun traitement. Cette approche consiste à introduire dans les cellules un gène-médicament afin qu’elles fabriquent une protéine susceptible de résoudre l’anomalie responsable de la maladie. Cette conférence grand publique permettra de faire le point sur la réalité et le futur de la thérapie génique. En effet, la thérapie génique n’est plus un mythe car plusieurs succès obtenus chez l’homme ont démontré sa faisabilité dans le cas maladies génétiques. Aujourd’hui, pratiquement toutes les maladies y compris les cancers et les maladies infectieuses sont susceptibles d’être traitées un jour par une thérapie génique, de même que la fabrication de nouveaux vaccins. A côté de l’introduction du gène médicament lui-même, des stratégies innovantes dites « chirurgie du gène » sont en émergence. La thérapie génique utilise actuellement des virus modifiés de plus en plus inoffensifs pour introduire un gène médicament dans les cellules. Une alternative sera de les remplacer par des vecteurs synthétiques ou virus artificiels.
Date





Pulsars : les horloges de l’Univers

De la taille d’une ville mais plus lourds que le Soleil, les pulsars sont de petites étoiles aux propriétés extrêmes. Ce sont de véritables « toupies » astrophysiques : ils tournent sur eux-mêmes jusqu’à des centaines de fois par seconde. Par leurs battements réguliers, ils constituent des « horloges cosmiques » réparties à travers notre galaxie. L’observation des pulsars depuis leur découverte en 1967 nous informe sur les propriétés de la matière dans des conditions extrêmes de température, de gravité, ou de champ magnétique. On peut également exploiter la grande stabilité de leurs battements pour observer des effets subtils de la Relativité Générale d’Einstein, ou pour rechercher les ondes gravitationnelles. Je présenterai un bilan des connaissances actuelles sur les pulsars, et des résultats importants issus de leur observation dans le domaine radio et en rayons gamma.
Date








Á la recherche des derniers-chasseurs cueilleurs : le Mésolithique en région Centre-Val de Loire et ailleurs….

Au début de l’Holocène, vers – 10 000 ans avant notre ère, le réchauffement progressif du climat conduit à de nombreux changements. Les paysages se modifient avec notamment le développement de forêts, les espèces animales dominantes changent, les sociétés humaines également. Ces modifications entraînent l’émergence de ce que l’on nomme le Mésolithique. Sur l’actuel territoire français, pendant cinq millénaires, les populations inventent de nouvelles cultures, modifient leur manière d’habiter, d’exploiter les ressources disponibles, leur rapport aux morts et leur expression artistique. Encore méconnues il y a seulement quelques dizaines d’années, elles commencent peu à peu à être découvertes. En région Centre-Val de Loire, les opérations d’archéologie préventive ont permis d’accroître considérablement leurs connaissances. Au travers d’exemples provenant de différentes régions, venez à la rencontre de ces chasseurs –cueilleurs, derniers représentants d’un mode de vie qui deviendra totalement minoritaire à l’échelle de notre planète à partir du Néolithique.
Date








Retour sommaire

Saison 2015-2016

Saison 2014-2015

Saison 2013-2014

Saison 2012-2013

Saison 2011-2012

Saison 2010-2011

Saison 2009-2010

Saison 2008-2009

Saison 2007-2008

Saison 2006-2007

Saison 2005-2006

Page mise à jour le 19 juillet 2016 à 17h02
Réalisation